Le murmure des fantômes par Boris Cyrulnik

Le murmure des fantômes

Titre de livre: Le murmure des fantômes

Éditeur: Odile Jacob

ISBN: 2738116744

Auteur: Boris Cyrulnik


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Primary: Le murmure des fantômes.pdf - 24,808 KB/Sec

Mirror [#1]: Le murmure des fantômes.pdf - 45,426 KB/Sec

Mirror [#2]: Le murmure des fantômes.pdf - 36,363 KB/Sec

Boris Cyrulnik avec Le murmure des fantômes

Après Un merveilleux malheur et Les Vilains Petits Canards, Boris Cyrulnik poursuit son investigation du phénomène de "résilience". Comment relever le défi du traumatisme ? Comment éviter d'y rester fixé, mortifié par le choc d'un événement après lequel la vie peut n'être que survie au royaume des ombres ? L'auteur, éthologue de formation, se penche plus précisément sur les traumas de l'adolescence impliquant de près ou de loin la sexualité. On n'apprendra pourtant rien de bien nouveau, dans cet ouvrage, par rapport aux précédents. Les descriptions de cas y surabondent et font écran à l'analyse théorique, se substituant complaisamment aux réponses des questions soulevées, pourtant passionnantes : qu'est-ce qu'un traumatisme ? Comment s'intègre-t-il à la mémoire ? Quel secours l'entourage peut-il apporter au travail de la résilience ? Le traitement très personnel que Boris Cyrulnik propose de la question du trauma dans la vie psychique fait clairement ressortir que le processus de résilience, en admettant qu'il soit solidement établi, n'a pas encore trouvé sa théorie.

Sur la question du trauma, on lira avec intérêt Figures et destins du traumatisme de C. Janin. On pourra également remonter aux sources des principaux développements psychologiques et psychanalytiques sur ce thème : Au-delà du principe de plaisir de S. Freud (dans la nouvelle et très sérieuse traduction des Œuvres complètes aux Presses Universitaires de France : Tome XV). --Emilio Balturi

Livres connexes

Après Un merveilleux malheur et Les Vilains Petits Canards, Boris Cyrulnik poursuit son investigation du phénomène de "résilience". Comment relever le défi du traumatisme ? Comment éviter d'y rester fixé, mortifié par le choc d'un événement après lequel la vie peut n'être que survie au royaume des ombres ? L'auteur, éthologue de formation, se penche plus précisément sur les traumas de l'adolescence impliquant de près ou de loin la sexualité. On n'apprendra pourtant rien de bien nouveau, dans cet ouvrage, par rapport aux précédents. Les descriptions de cas y surabondent et font écran à l'analyse théorique, se substituant complaisamment aux réponses des questions soulevées, pourtant passionnantes : qu'est-ce qu'un traumatisme ? Comment s'intègre-t-il à la mémoire ? Quel secours l'entourage peut-il apporter au travail de la résilience ? Le traitement très personnel que Boris Cyrulnik propose de la question du trauma dans la vie psychique fait clairement ressortir que le processus de résilience, en admettant qu'il soit solidement établi, n'a pas encore trouvé sa théorie.

Sur la question du trauma, on lira avec intérêt Figures et destins du traumatisme de C. Janin. On pourra également remonter aux sources des principaux développements psychologiques et psychanalytiques sur ce thème : Au-delà du principe de plaisir de S. Freud (dans la nouvelle et très sérieuse traduction des Œuvres complètes aux Presses Universitaires de France : Tome XV). --Emilio BalturiAprès Un merveilleux malheur et Les Vilains Petits Canards, Boris Cyrulnik poursuit son investigation du phénomène de "résilience". Comment relever le défi du traumatisme ? Comment éviter d'y rester fixé, mortifié par le choc d'un événement après lequel la vie peut n'être que survie au royaume des ombres ? L'auteur, éthologue de formation, se penche plus précisément sur les traumas de l'adolescence impliquant de près ou de loin la sexualité. On n'apprendra pourtant rien de bien nouveau, dans cet ouvrage, par rapport aux précédents. Les descriptions de cas y surabondent et font écran à l'analyse théorique, se substituant complaisamment aux réponses des questions soulevées, pourtant passionnantes : qu'est-ce qu'un traumatisme ? Comment s'intègre-t-il à la mémoire ? Quel secours l'entourage peut-il apporter au travail de la résilience ? Le traitement très personnel que Boris Cyrulnik propose de la question du trauma dans la vie psychique fait clairement ressortir que le processus de résilience, en admettant qu'il soit solidement établi, n'a pas encore trouvé sa théorie.

Sur la question du trauma, on lira avec intérêt Figures et destins du traumatisme de C. Janin. On pourra également remonter aux sources des principaux développements psychologiques et psychanalytiques sur ce thème : Au-delà du principe de plaisir de S. Freud (dans la nouvelle et très sérieuse traduction des Œuvres complètes aux Presses Universitaires de France : Tome XV). --Emilio Balturi